Ban2020 1

Les bureaux d'étude en automatisme face au Coronavirus

Face à la crise dû au Coronavirus,aucun secteur n'est épargné.A l'heure où la plupart des pays optent pour un confinement global ou partiel afin de limiter au maximum la propagation du virus,les activités économiques des pays notamment sur le plan industriel commencent à s’essouffler petit à petit.Si les grosses entreprises disposent d'un peu plus de trésorerie pour assurer plus ou moins leur survie,les petites et moyennes entreprises commencent à ressentir le poids de la baisse d'activités.

Simatic field pg m6

Aujourd'hui,les problèmes et défis futurs auxquels sont confrontés les fabricants de machines spéciales et bureaux d'études en automatisme sont divers.Jusqu'à aujourd'hui,le manque de pièces détachées n'a pas vraiment été un problème,mais vu que la plupart des pays ont délocalisé une grande partie de leur production en Chine,ils ne maitrisent plus vraiment leurs fournitures en composants électriques,électroniques ou mécaniques,les délais de réception d'une commande de pièces détachées peuvent ainsi s'allonger.

Avec le confinement de nombreuses sociétés ont dû arrêté temporairement leurs activités mais certains bureaux d'études et fabricants de machines spéciales ont érigé un plan de continuité qui consiste à mettre une bonne partie de leur personnel au télé-travail notamment pour les fonctions supports et d'insister au maximum sur le respect des gestes barrières pour les fonctions techniques qui sont sur le terrain.

Cependant,même avec le plan de continuité adopté par la plupart des entreprises,la plupart des activités de ces entreprises tournent toujours au ralenti.Si l'on prend l'exemple d'un bureau d'étude en automatisme ou d'un fabricant de machines spéciales qui livre à l'international,avec le contexte lié à la crise,certains ont mis en standby ou reporté leurs dates de livraison et de mise en service à une date ultérieure.En faisant cela,certains se retrouvent être en défaut de trésorerie.Pendant ce temps,l'entreprise continu toujours à supporter les coûts liés à la main d’œuvre mais aussi les frais fixes de l’entreprise.

L'adaptation est de mise : massification du télé-travail

En raison des mesures de confinement,la façon de travailler de la plupart des entreprises a complétement changé.Une partie importante de la plupart des employés des entreprises travaille à domicile (conception mécanique,conception électrique, achats,marketing etc.),ce qui implique une grande adaptation.Certains doivent même combiner travail et garde d'enfants.Il est clair qu'une heure de télétravail n'est pas égale à 1 heure de travail dans l'entreprise mais cela permet de faire avancer les projets.Un des problèmes du télé-travail est que pour les personnes qui n'y sont pas habitués,la fluidité des communications que l'on peut avoir en physique peut se réduire,impactant ainsi la performance des équipes.

Sur le terrain,les fonctions qui ne peuvent pas faire du télé-travail comme les mécaniciens ou les électriciens doivent apprendre à travailler avec des mesures de sécurité extrêmes,telles que l'utilisation de masques, de gants et le maintien de distances de travail, ce qui ralentit également le rythme de travail normal.

Espérons que cette crise finisse vite et que tout le monde puisse vaquer à ses occupations habituelles...

Nous contacter

formation automatisme automate programmable

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

7 choses à savoir si Tu débutes en automatisme...

7 choses que tu dois savoir si tu debutes en automatismeCliquez ici pour télécharger le guide PDF

Superv 3