Interview avec Mr Rachid Essabity,ingénieur vente chez Festo

1)    Pouvez-vous vous présenter brièvement et nous raconter votre parcours ?

Interview rachid

Bonjour « Automation-sense.com ».
Rachid Essabity,je suis ingénieur vente chez Festo depuis 2014.J’ai presque 20 ans d’expérience dans l’industrie, j’ai une formation de base scientifique, plus précisément en Sciences Physiques. J’ai évolué vers le génie électrique, l’automatisme et l’informatique industrielle.
D’ingénieur technique initialement, attiré par le relationnel, la résolution de problèmes et l’accompagnement, j’ai évolué vers les fonctions de conseil et de vente.
Tout naturellement, avec l’évolution importante des réseaux sociaux, je m’intéresse aussi au marketing et à l’approche digitale.

 

2)    Pouvez-vous nous parler un peu de la société Festo ?
Festo se résume assez bien par expression de son MOTTO : « We are the engineers of productivity” étant donné l’expertise de ses employés et la largeur du spectre qu’offre sa gamme de composants, solutions et services.Festo est capable d’adresser et de solutionner des problématiques diverses et variées auprès des industriels, objectif productivité.


3)    En quoi consiste le travail d’un ingénieur vente chez Festo ?

Accompagnement au quotidien, mais aussi dans une vision stratégique et à long terme, de nos clients. Facilitateur, « problem solver ».
L’idéal est de travailler bien en amont sur les projets et besoins de nos clients. Formuler avec eux les besoins, exigences… etc.. et mettre en place les moyens et solutions les mieux adaptés ainsi que le suivi conséquent.

4)    Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?
Indéniablement la relation client, l’établissement de cette relation de confiance indispensable à la bonne mise en œuvre de la poursuite du partenariat client/fournisseur. Ensuite bien entendu, après bonne compréhension des enjeux et des besoins, la résolution des problématiques exprimées et identifiées. La satisfaction personnelle d’être utile et de donner un sens concret à son action. Les aspects techniques et technologiques, l’innovation sont aussi un moteur pour moi.

5)    Avec quel type d’entreprise travaillez-vous le plus souvent ?
Avec Festo, j’ai la chance de pouvoir m’adresser à tous types d’industries, tous secteurs, toutes tailles et toutes typologies. Cela va de la TPE, au grand groupe international, du constructeur de machines, à l’utilisateur final.
Pour ma part j’ai une petite « préférence » pour les utilisateurs finaux qui étudient et construisent en interne leurs équipements et machines.


6)    Pouvez-vous nous parler des toutes dernières innovations de Festo en termes de technologies d’automatisation industrielle ?

Pour moi le Festo Motion Terminal, A.K.A. VTEM, représente bien cette démarche d’innovation, il symbolise parfaitement le passage de la pneumatique à l'ère numérique. Des innovations aussi bien hardware que software, mais c’est tout un état d’esprit et une vision qui apportent via l’utilisation d’applications dédiées, les APPS. Une modularité et une flexibilité jamais obtenues auparavant.


7)    La plupart des gens pense que la société Festo est essentiellement spécialisée en pneumatique industrielle, quel autre type de technologie fournit la société Festo mis à part la pneumatique industrielle.

Oui c'était sa spécialisation originelle à sa fondation en 1925… depuis Festo a bien évolué, tout en restant acteur majeur dans les technologies pneumatiques, Festo s’est fortement développé ces 40 dernières années autour des technologies électromécaniques, logicielles... Pour schématiser de manière élémentaire : Air/aluminium/ acier/ cuivre/ silicium/ bit/cloud/neurones.

8)    Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui voudrait évoluer en tant qu’ingénieur vente dans le domaine de l’automatisme industriel ?
Au risque de paraitre classique voir romantique, la passion.La passion du métier, la passion de la technique, la passion de la relation client. J’ajouterai aussi la patience, car c’est un métier qui s’envisage sur le long terme, les réussites font suite à quelques échecs, et s’enrichissent avec le temps.Puis apprentissage, on apprend tout au long de sa carrière, nous ne sommes jamais au bout.


Merci aux équipes Automation-sense pour vos actions liées justement à la transmission de connaissance dans ce domaine.

  • 7 votes. Moyenne 2.2 sur 5.

Commentaires

  • Yvy
    • 1. Yvy Le 01/12/2020
    Bonjour merci bien pour cet interview quels conseils donnerez-vous à un débutant en automatisme ?? Les bases qu'il doit avoir

Ajouter un commentaire

7 choses à savoir si Tu débutes en automatisme...

7 choses que tu dois savoir si tu debutes en automatismeCliquez ici pour télécharger le guide PDF

Superv 3