Différence entre variateur de vitesse et démarreur progressif

Les modes de démarrages "Direct" et "Etoile/Triangle" sont utilisés pour le démarrage des moteurs asynchrones triphasés. Cependant, ces modes de démarrages entraînent des appels de courant importants au démarrage. Par exemple l'appel de courant pour le "démarrage direct" peut aller jusqu'à 6 fois le courant nominal et 3 à 4 fois le courant nominal avec le mode de démarrage étoile/triangle.

Pompe

Ces appels de courant important au démarrage du moteur peuvent être néfastes non seulement pour les autres équipements connectés sur le réseau mais aussi pour le moteur. En effet, le mode de démarrage direct est assez brutal comme procédé de démarrage même s'il est assez facile à mettre en œuvre et permet d'avoir un bon couple de démarrage. Il est souvent utilisé avec des moteurs de faibles puissances. Pour ce qui est du mode de démarrage étoile/triangle, même s'il permet de diminuer l'appel de courant au démarrage du moteur, le couple de démarrage est réduit, ainsi il ne peut être utilisé que pour les machines ayant un couple résistant au démarrage assez faible.

Pour pallier aux faiblesses des procédés de démarrage direct et étoile/triangle, des équipements électroniques comme les démarreurs progressifs et variateurs de vitesse sont utilisés pour le démarrage des moteurs asynchrones triphasés. 

Les avantages du démarreur progressif

- Réduction des contraintes mécaniques sur le moteur et l'équipement entraîné


- Démarrage du moteur sans à-coups


- Augmentation de la durée de vie du moteur


Les limitations du démarreur progressif

 

- Pas de possibilité de réguler la vitesse du moteur

- Le couple de démarrage du moteur est faible lorsqu'il est démarré avec un démarreur progressif

 

Le démarreur progressif convient aux applications où le couple de démarrage requis est faible. Si le couple de démarrage requis est élevé, le démarreur progressif consomme un courant important et peut se déclencher en cas de défaut de surintensité.

Le variateur de vitesse


Comparés aux démarreurs progressifs, les variateurs de vitesse permettent le démarrage et l'arrêt progressif du moteur mais aussi le contrôle de la vitesse de celui-ci. En effet, la vitesse d'un moteur asynchrone est proportionnelle à la fréquence et inversement proportionnelle au nombre de pôles (Ns = 120f/p).


Les variateurs de vitesse fonctionnent comme suit : la tension alternative triphasée est d'abord convertie en tension continue par un redresseur. La tension en sortie du redresseur est ensuite filtrée pour éliminer les composants alternatifs du courant continu. La tension continue est à nouveau convertie en courant alternatif par la technologie PWM. L'onduleur PWM souvent constitué de transistor IGBT contrôle la largeur de l'impulsion et, par conséquent, la tension de sortie qui varie avec la fréquence. Ainsi, le rapport V/f de la sortie de l'onduleur est maintenu constant.

Les variateurs de vitesse sont couramment utilisés dans l'industrie par exemple pour le contrôle de ventilateurs, pompes, convoyeurs etc.... Vu que la puissance consommée par les équipements comme les variateurs, pompes et convoyeurs dépend de la vitesse , à vitesse réduite, une économie d'énergie substantielle peut être réalisée avec l'utilisation d'un variateur.

Pour résumer , les variateurs de vitesse permettent outre les fonctionnalités de mise en marche et arrêt du moteur de contrôler la vitesse de celui-ci.Quant aux démarreurs progressifs,ils ne permettent pas de faire varier la vitesse du moteur.

Nous contacter

Profil
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Jean
    • 1. Jean Le 09/01/2022
    Je cherche une formation sur les moteurs électriques et leurs périphériques d'excitation, de puissance au démarrage, (condensateur) (ponts diodes).
    Comment fonctionne une generatrice,

Ajouter un commentaire

7 choses à savoir si Tu débutes en automatisme...

7 choses que tu dois savoir si tu debutes en automatismeCliquez ici pour télécharger le guide PDF

Superv 3