Fio banner fr 1 1

Formation automatisme en ligne 3

Les marchés des Systèmes Embarqués, de l’IoT et du M2M ont le vent en poupe… un point à l’horizon 2020/2022

Cette information presse fait un point à l’horizon 2020/2022 sur les marchés qui seront au cœur de l’actualité des Salons MtoM & Objets Connectés et Embedded Systems.

 

Salon m2m

 

 

Date lieu salon m2m

ParrainageSous le marrainage de Mme Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du Numérique

 

130 SOCIETES EXPOSANTES – 4 000 VISITEURS PROFESSIONNELS ATTENDUS

+ DE 1 500 AUDITEURS AUX CONFERENCES ET ATELIERS

 

Ces différentes études de marché confirment que les objets connectés sont désormais omni présents dans tous les domaines, maison, santé, «grand public», sport, protection de l'environnement... sans oublier les applications traditionnelles de l'embarqué et du MtoM, comme l’industrie, les transports, la sécurité, la géolocalisation, les bâtiments intelligents, l’aéronautique, l’informatique. A noter que l’édition 2016 de cette manifestation est placée sous le marrainage de Mme Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du Numérique.

 

LE MARCHE DES SYSTEMES EMBARQUES DANS LE MONDE DEVRAIT REPRESENTER

233 MILLIARDS DE $ EN 2021

 

Selon Transparency Market Research (TMR), le marché des systèmes embarqués devrait passer de près de 153 milliards de dollars dans le monde en 2014 à un peu plus de 233 milliards en 2021, soit une croissance moyenne de 6,4% par an durant cette période.

 

Trois facteurs sont identifiés comme moteurs de ce développement : la dissémination de l’intelligence dans les réseaux électriques, les transports, la santé ou encore les infrastructures urbaines, des initiatives visant l’amélioration de l’efficacité énergétique et la réduction de l’empreinte écologique ; l’accroissement des besoins de traitement dans des équipements comme les voitures, les avions ou les objets connectés.

 

Par applications, le marché est classé en sept segments, à savoir: l'automobile, les télécommunications, la santé, l'industrie, l'électronique grand public, de l'aérospatiale et de la défense, et d'autres. Le secteur automobile a tenu la plus grande part de la comptabilisation du marché pour plus de 18% en 2014. Les systèmes embarqués sont largement utilisés dans le secteur automobile et se trouvent dans le moteur d'un véhicule, système de navigation, électronique de carrosserie. Le secteur automobile devrait conserver sa position tout au long de la période de prévision en raison de la pénétration croissante de véhicules hybrides électriques (VHE) et les véhicules électriques (VE). En outre, est également prévu la demande croissante des autres secteurs tels que l'électronique grand public et la santé qui auront un impact positif sur le marché dans les prochaines années.

 

FORTE PROGRESSION DES MARCHES DE L’IoT  ET DU M2M A L’HORIZON 2020/2022

 

Selon Ovum, le secteur des wearables devrait passer d’un chiffre d’affaires estimé à 3 milliards de dollars en 2014 et 26,6 milliards en 2020 (en termes de revenus directs issus de la vente d’objets électroniques portés sur soi). En volume, on passerait ainsi de quelque 24 millions d’équipements en 2014 à 394 millions en 2020, soit une croissance annuelle moyenne de 60%.

 

 

IDC décrit l'Internet des Objets (IdO) comme un réseau de connexion - soit filaire ou sans fil - appareils (des choses) qui se caractérise par l'approvisionnement automatique, la gestion et la surveillance. Il est naturellement analytique et intégrée, et comprend non seulement les systèmes intelligents et appareils, mais la connectivité activation, plates-formes de dispositif, réseau et Application Enablement, l'analyse et l'entreprise sociale, et des applications et des solutions de l'industrie verticale.

 

L'impact de l'IdO est déjà visible dans l'univers numérique.  A elles seules les données provenant des systèmes embarqués - les capteurs et les systèmes qui surveillent l'univers physique - représentent déjà 2% de l'univers numérique. En 2020, elle passerait à 10%.

Evolution marche iot

 

Si les prédictions d’IDC sont justes dans 5 ans, l’estimation du marché de l’Internet des Objets correspond à une augmentation de 17% par an en moyenne (par rapport à la valeur de 656 milliards en 2014).

 

Dans 5 ans, les ventes de modules intelligents et/ou de capteurs connectés représenteront environ 30% du volume d’affaires de ce marché. Au-delà, ce sont les plateformes dédiées à l’internet des objets qui devraient également beaucoup se développer, pour interconnecter les appareils et leur permettre de communiquer ensemble.

 

Le cabinet d'études Infonetics estime que le marché du M2M devrait atteindre 31 milliards de dollars dès 2017.

 

Marche iot evolution

 

Tous les spécialistes des télécoms parlent du M2M comme de la technologie de demain, celle qui laisse augurer le plus grand potentiel de croissance. Ce qui semble être le cas, avec plus de 6 millions de cartes M2M actives en France.

 

Le nombre de connexions M2M (machine-to-machine) devrait passer de 368 millions en 2014, à 2,1 milliards en 2022, selon une étude de Strategy Analytics. La vitesse des débits sera alors primordiale puisque 75% des connexions feront appel à des réseaux 3G ou 4G, assure le cabinet d’études.

 

55% des connexions M2M en 2022 devraient s’effectuer dans la zone Asie-Pacifique qui devancera alors l’Europe de l’Ouest et l’Amérique du Nord, selon Strategy Analytics.

 

Globalement, la santé, les compteurs d’énergie intelligents, l’électronique grand public et le résidentiel connecté sont les principaux débouchés du M2M en 2015 et chacun de ces segments affichera une croissance annuelle moyenne à deux chiffres jusqu’en 2022. L’automobile et le commerce de détail seront également de grands consommateurs de connexions M2M.

 

Concernant les connexions M2M haut débit, elles progressent de 32,7% par an en moyenne dans le transport jusqu’en 2022, affirme Strategy Analytics.

 

 

RAPPEL

 

L’édition 2016 des salons MtoM & Objets Connectés et Embedded Systems se destine à tous ceux qui cherchent à concevoir un monde connecté.

 

Ainsi durant 2 jours, la 24ème Edition d’Embedded Systems et la 11ème Edition de MtoM & Objets Connectés regroupera sur 4 000 m² :

 

COTE EXPOSITION

 

130 sociétés exposantes (constructeurs et éditeurs, français et étrangers, principaux fournisseurs et intégrateurs, distributeurs de solutions matérielles et logicielles, de services et ingénierie)

 

4 000 visiteurs professionnels attendus issus des secteurs de l’électronique industrielle, des Télécommunications, Informatique, SSII, Bureaux, Services, Conseils, Recherche & Développement, BTP, Domotique, Ingénierie , Bât Intelligent, Transports, Automobile, Ferroviaire, Aéronautique,Spatial…

 

COTE CONFERENCES & ATELIERS EXPOSANTS

 

+ de 1 500 auditeurs attendus aux conférences qui cette année mettront plus particulièrement l’accent sur les objets connectés et leurs implications pour le monde de la conception et du développement de solutions embarquées et communicantes, de type machine-to-machine.

Stratégies industrielles à mettre en œuvre, gestion des projets et retours d'expériences seront au cœur des thématiques développées.

 

Les ateliers permettront aux auditeurs de découvrir les produits et le savoir-faire des exposants.

 

 

FOCUS EDITION 2016

 

Convergence des technologies

 

Quel est le dénominateur commun entre un capteur de température ou de mouvement et un OS temps réel ?

Le cloud, le Big Data et le caractère connecté de la solution dans laquelle ils seront intégrés.

Les technologies embarquées font désormais appel au cloud computing ; il en va de même des technologies machine-to- machine. Parallèlement, les volumes de données échangés, tant du fait de la fréquence des mesures que de la multiplication des capteurs, entrent de plain-pied dans le domaine du Big Data.

Un trublion est venu bouleverser la donne : l'Internet des objets. Les objets connectés font désormais partie du quotidien, que ce soit des particuliers ou des entreprises. Si ces dernières ont encore des interrogations et des attentes et hésitent parfois à lancer des projets, comme le montrent diverses études récentes sur le sujet, elles sont néanmoins conscientes des mutations technologiques majeures qu'engendrent les objets connectés et commencent à percevoir leurs bénéfices, que ce soit dans le domaine de la connaissance du client, de l'optimisation des processus ou de nombreux autres.

Ainsi, l'Internet des objets est fédérateur de nombreuses technologies.

 

La convergence des technologies sera une thématique majeure de cette édition.

 

Pour plus d’informations :

Sylvie COHEN                                   Tél. 01 44 39 85 16

                                                                                          mail           s.cohen@infoexpo.fr

                                                                                          Web :        www.Embedded-MtoM.com

                                                                                         Twitter :     @SalonMtoM

                                                                                         Twitter :     @rtsembedded

 

Relations presse :         Marie-Christine FLAHAULT            Tél. 06 15 37 18 11           flahault@orange.fr

 

En parallèle

 Salon microwavela 5ème Edition du salon des radiofréquences, des hyperfréquences, du wireless, de la CEM et de la fibre optique                              

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Cliquez ici pour s'inscrire à la formation TIA Portal

Its plc profesionnal edition 1