Fio banner fr 1 1

Formation automatisme en ligne 3

Qu'est ce que le Fog computing ?

Vous me direz peut être pourquoi parler de fog computing et que cela n'a rien à voir avec l'industrie ni avec l'automatisme.Mais si vous avez suivi les précédents billets qui traitaient de la digitalisation progressive des outils de production,vous saurez la place de taille que commence à occuper l'IT dans l'industrie.Ne serait ce qu'avec l'ethernet industriel qui est très répandu aujourd'hui.

Fog computing 1

Avec l'essor de l'internet des objets ou web des objets,les objets communicants commencent à faire partie  de notre quotidien.De la santé connectée à la maison connectée,ces différents objets communiquants auront besoin d'échanger d'énormes quantités de données.

Le Cloud computing,technologie,permettant de traiter,consulter et d'enregistrer ces données dans le "cloud" ou nuage  (sorte de disque dur géant appelé serveur et permettant de stocker des données à distance) est une ébène pour l'internet des objets ou le monde industriel en général.

Jusque là très répandu et très plesbicité,le cloud est entrain de voir naître un autre modèle de données concurrent ou complémentaire se trouvant être plus adapté pour l'internet des objets:c'est le Fog computing.

Le Fog computing, entièrement pensé pour les objets connectés

Le Fog computing est donc un nouveau paradigme du Cloud Computing  initié par Cisco et spécialement conçu pour répondre aux exigenges du web des objets.

Avec 50 milliards d’objets qui deviendront connectés dans le monde d’ici 2020, il serait un peu difficile de tout gérer dans le cloud.Aussi appellé brouillard informatique,le fog  est un modèle dans lequel les données, le traitement et les applications sont concentrés dans les dispositifs à la périphérie du réseau  plutôt qu'entièrement dans le cloud.

Ainsi tout ce qui est traitement et partie applicative pourra se faire directement au niveau des appareils.

Cela peu être un peu énervant de voir des jargons informatiques sortir de nul part et dès fois on pourrait croire qu'il y'a un soubassement marketing derrière.

Ainsi la question à se poser est la suivante:

C'est quoi le plus du fog computing par rapport au cloud computing?

Pour répondre à cette question,on va prendre un cas pratique:

Supposons que vous disposiez de plusieurs capteurs sur une machine,tous ces capteurs collectent les données et les "upload" sur des serveurs pour calculer par exemple le taux de disponibité ou le rendement de la machine.Via un service dépoyé sur le cloud,vous aurez accès à l'ensemble des données de la machine quasiment en temps réel.

Mais peut t-on  vraiment parler de temps réel? Si la machine à superviser et les serveurs du cloud se trouvent à des millions de kilomètres de distance,on a forcément des temps de latence plus ou moins élevé.
Dans le monde réel une ou deux secondes de retard peut faire une énorme différence.
Ainsi, dans ce cas un modèle basé sur le fog computing sera plus adapté si on considère le temps de latence.

Cisco fog computing with iox

En effet,les objets connectés auront besoin de temps de latence plus rapide,ainsi,le système doit être en mesure de collecter les données des différents capteurs,de les traiter et d'envoyer des ordres aux parties opératives ou actionneurs en un temps record.

Le Fog Computing représente donc une évolution très significative du Cloud Computing et de l'informatique en général.Il met l'accent sur des modèles de données décentralisés  qui peuvent être plus souples que le paradigme traditionnel centralisé.Cette flexibilité peut être intéressant pour des applications Big Data ou IoT avec leur besoin de temps de latence plus faible. Le Fog computing sera certainement d'une grande utilité au web des objets.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Cliquez ici pour s'inscrire à la formation TIA Portal

Its plc profesionnal edition 1