Formation automatisme en ligne 3

Industrie 4.0 : l'usine du futur va révolutionner nos méthodes de production

Nous sommes habitués à parler d'automatisation et de robotique dans nos articles,cependant,aujourd'hui,on va faire une petite exception,on va parler d'industrie 4.0 et d'usine du futur.En effet,l'industrie 4.0 est un mot  très à la mode de nos jours.Initiée par l'industrie allemande,l'industrie 4.0 se veut être la nouvelle donne industrielle qui révolutionnera les anciennes modèles de production.

Aujourd'hui,le nombre de publications académiques,d'articles,de conférences sur l'usine du futur est en hausse, puisque le gouvernement fédéral allemand a annoncé un projet ambitieux qui fera de l'industrie 4.0 l'une des initiatives clés de sa stratégie industrielle. Pour l'Allemagne, qui possède l'une des industries manufacturières les plus compétitives du monde avec près de 90% de leurs moyens de production dotés d'équipement de dernière génération, l'industrie 4.0 est juste une autre étape importante qui leur accompagnera dans leur révolution technologique.

En france,l'industrie 4.0,sous l'appellation officielle "industrie de futur" se veut aussi être une nouvelle ère qui révolutionnera les méthodes de production des usines françaises.Dans ce cas,le plan industrie du futur a été initié par le gouvernement français.Ce plan définira la feuille de route à suive pour assurer la digitalisation de l'industrie française de manière générale.

L'industrie 4.0 : c'est quoi au juste ?

Pour pouvoir comprendre l'industrie 4.0 et ses enjeux,il faut commencer dès le début.En effet,l'industrie a subit de profondes mutations qui se sont traduites en plusieurs révolutions industrielles. La première Révolution Industrielle qui peut être techniquement appelée Industrie 1.0 a été par l'avènement des machines motorisées.Cette révolution qui a eu lieu du 18ème au 19ème siècle a vu l'émergence des moteurs à vapeur et des Industries Textiles. La Grande-Bretagne fût le lieu de naissance de la révolution industrielle car étant à l'époque la principale puissance coloniale du monde. Les colonies étaient source de matières premières et de marché pour les produits manufacturés.

Avec la naissance des usines et l'avènement de la production industrielle, l'industrie 2.0 a vu le jou au début du 20ème siècle. C'est la période où Henry Ford a introduit les lignes d'assemblage  dans l'industrie automobile et standardisé ses méthodes de production.C'est également la période où Eiji Toyoda a introduit le JIT(Just In Time ou juste à temps) présentant les prémices de l'industrie 3.0

L' Industrie 3.0 également appelé «Révolution numérique» a commencé à la fin des années 70 avec l'avènement de la technologie et l'utilisation de l'électronique.Cela a ouvert les portes à une optimisation plus élevée et la production automatisée.La conception du produit, l'analyse de la qualité, le suivi des stocks et la gestion de la production commencent à se moderniser avec les NTIC. L'effet FANG (Facebook, Amazon, Netflix et Google) a commencé vers la fin de l'Industrie 3.0 en donnant naissance à des données qui deviennent de plus en plus immenses avec le Big Data.

L'industrie 4.0, la quatrième étape de cette révolution industrielle est décrite comme étant une véritable disription.Pour la première fois dans l'histoire de la révolution industrielle, une révolution a eu autant d'engouement.L'industrie 4.0  a comme but d'accroitre la performance des usines en donnant naissance à de nouveaux modèles de conception.Elle aura a un énorme impact économique par rapport aux autres révolutions industrielles.On estime que les initiatives allemandes pour Industrie 4.0 contribueront jusqu'à 78 milliards d'euros au PIB allemand d'ici 2025.

Appelé également usines numériques ou usines connectées,les usines de futur se doteront de machines intelligentes,de systèmes de stockage et d'installations leur permettant d'échanger de manière autonome des informations, de se contrôler mutuellement et de déclencher des actions indépendantes.Avec l'usine du futur,des améliorations fondamentales seront apportées aux processus d'ingénierie, de fabrication et de chaîne d'approvisionnement.Les systèmes de fabrication seront connectés aux réseaux d'entreprises et pourront être gérés en  temps réel.Un nouveau niveau d'organisation et de gestion de la chaîne de valeur tout au long du cycle de vie des produits va voir le jour.

En somme,les quatres composantes clés de Industrie 4.0 seront: les systèmes cyber-physiques, l'Internet des objets, l'Internet des services et les usines intelligentes.Bien que l'industrie 4.0 présente de réels bénéfices pour le monde industriel,il y'a cepandant le revers de la médaille.En effet,l'industrie 4.0  va entrainer des pertes massives d'emplois.La où on avait besoin d'un centaines d'ouvriers,un seul robot suffira.Cela changera totalement le scénario socio-économique et politique dans le monde entier.

Usine du futur : où en sont les entreprises ?

Aujourd'hui,toute entreprise qui ne s'engage pas de près ou de loin  vers l'industrie du futur ou l'industrie 4.0 ne peut être qualifiée d'entreprise innovante.Cela est en passe de devenir  une norme maintenant.Avant d'aller plus loin,il est important de définir d'abord c'est quoi une entreprise innovante.

Si l'innovation peut être défini comme un ensemble d'idées ou d'actions ayant un minimum de valeur ajoutée,une entreprise innovante est une entité organisationnelle qui a la faculté de produire ou de mettre en œuvre avec succès de nouveaux produits, services et modèles d'affaires qui répondent aux besoins en constante évolution de son marché.Ceci dit,une invention n'est pas forcément une innovation,une invention devient une innovation si elle apporte réellement une valeur ajoutée.

Ainsi le processus qui permet de passer d'une simple idée à une innovation peut être décrit comme suit:

Vous avez une idée de créer ou  d'améliorer un produit ou un service quelconque,si vous réussissez à partager et à converger l'opinion autour de votre idée alors elle devient un potentiel.Si vous concrétisez ce potentiel alors il devient une invention.Si maintenant cet invention est utile à quelqu'un alors elle devient une innovation.

Avant de dresser une liste non exhaustive présentant  quelques entreprises qui se sont faites remarquées via leur engagement dans l'industrie du futur,il est important de noter que l'industrie 4.0 est originaire d'europe particulièrement en Allemagne. Partout dans le monde, ce concept est nommé sous différentes appellations telles que "Smart Factory ',' Internet industriel des objets», 'usine numérique', 'usine du futur' etc. .Chacun de ces concepts décrive l'ensemble des technologies permettant de faire interagir de manière autonome des machines ou des lignes de production..
 

Ci-dessous,une  liste d'entreprises mondiales s'activant autour des domaines de l'automatisation industrielle et de la robotique:

- General Electric: possédant 36 filiales dans plus de 142 pays dans le monde,la valeur de General Electric s'élevait en 2013 à 46,947 milliards de dollars US, ce qui la plaçait au sixième rang des entreprises les plus estimées au monde.Avec General Electric intelligent Platform,l'entreprise s'est fait remarquée avec ses solutions dédiées à l'ethernet industriel notamment en développant des produits autour de l'OPC UA comme le GDS ou Global Discovery Server.

- Siemens: Groupe allemand spécialisé dans l'automatisme industriel,Siemens a su innover en proposant des solutions comme son logiciel d'automatisme phare TIA Portal ou NX MCD sa solution de PLM(Product Lifecycle Management).

- Schneider : Le groupe Schneider Electric fait partie aujourdh'ui des leaders en fourniture de matériels électriques et d'automatismes industriels.

- Rockwell:Basée aux états unis,Rockwell automation est un fournisseur d'envergure mondial de solutions d'automatisation industrielle.On lui reconnait les gammes d'automates ControlLogix et les logiciels de Scada FactoryTalk

- Bosch Rexroth : Un des géants dans la fourniture de matériel d'automation,Bosch Rexroth a été élu entreprise de futur lors de la conférence sur les entreprises du futur organisée le 14 Janvier dernier au centre des congrès de Lyon et qui avait réuni 1346 participants.

- Festo : Entreprise allemande spécialsée en conception de systèmes d'automatisation pneumatiques,Festo s'est faite remarquée par ses produits comme son logiciel de CAO Electrique FluidDraw

- National Instruments : multinationale américaine,l'entreprise s'est faite remarquée par ses solutions dédiées à l'instrumentation industrielle comme VirtualBench

- PTC : Leader mondial dans l'édition de logiciels de PLM ou Product Lifecycle Management,PTC s'est faite remarquée avec sa plateforme dédiée à l'IoT et au M2M Thingworx

Pour les entreprises des secteurs de l'IT et des objets connectés

- Akka Technologies : société de service d'ingénierie,Akka s'est faite remarquée avec sa voiture autonome Link & Go

- Sigfox : Startup toulousaise spécialisé dans les réseaux m2m,Sigfox est le premier opérateur à proposer un réseau bas débit et longue portée dédié aux objets connectés

- Sogeti High Tech : société de services spécialisée dans le domaine de l'IT,elle s'est faite remarquée avec sa plateforme logicielle dédiée aux objets connectés eObject

- Maya Technologies : société de service numérique s'est faite remarquée avec son middleware dédié aux objets connectés Mayanet

 

formation automatisme automate programmable

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire